Djenné

Djenné était à son apogée au moyen-âge la soeur jumelle de Tombouctou et depuis elle n'a pratiquement pas changé - une ville de maisons en argile (banco) le long des ruelles étroites et sinueuses. Autrefois c'était un port fluvial important et un centre d'enseignement coranique. Djenné est aujourd'hui mieux connue pour son marché hebdomadaire, qui attire des milliers de personnes pour l'échange de leurs marchandises, l'achat ou le plaisir des yeux. De plus sa grande mosquée - la plus vaste construction en argile au monde - est reconnue patrimoine mondial par l'UNESCO.

   

    Construction en banco




Construction en banco,
style soudanais


La grande Mosquée
- vraiment vaste
Le Grand moschee, Djenne


Ancienne maison urbaine

Ancienne maison urbaine à Djenné
Cour intérieure typique

Cour intérieure typique



Entre les murs
Entre le mur







 

 

 

Même pour la teinture et les dessins sur tissu on utilise l'argile.

école coranique

Elèves de l'école coranique devant la Mosquée

 


 

 

 

 

Écrire, c'est de l'art  

Écrire, c'est de l'art



A l'aube elles ont quitté le village pour vendre leurs marchandises au marché de Djenné


retour au carrefour

Webmaster